De l’État brutal au Togo. Pourquoi tant de violences d’État ?

  Les violences multiformes d’État dont sont les cibles les Togolais, au nom du maintien d’un ordre politique illégitime, n’ont cessé depuis des décennies d’étendre leur empire sur les corps et les esprits. Les forces de l’ordre et de sécurité, se parant des oripeaux de la légalité, multiplient exactions et se portent garants de cet…

Et voici que commence la bataille de l’après-élection

Les bons chiffres ne remportent pas des parodies d’élection, ce sont les peuples qui les gagnent. •••       L’enjeu de l’élection présidentielle du 22 février 2020 n’a jamais été pour l’opposition de gagner à l’arithmétique électorale, puisse que l’éternel sortant sera proclamé vainqueur par nos organes nationaux de gestion des élections (CENI et Cour…

L’exception négative togolaise (5_5) Comment vaincre Faure Gnassingbé ?

   Cet ultime extrait de la conférence « L’exception négative togolaise : Comprendre et agir » sera consacré à défricher des pistes de solution pour conjurer le droit mal-à-droit, abolir les deux solitudes et sortir de la mal-représentation. Sous fond de profondes fractures sociales et césures identitaires, le Togo semble englué dans une crise sans…

L’exception négative togolaise (4_5) Alternance ? Parlez-moi d’alternative !

     Ce quatrième extrait de la conférence « L’exception négative togolaise : Comprendre et agir » va percer au jour les nuances de la notion consensuelle, mais polysémique d’« alternance » en contexte togolais. Ces trois dernières décennies, le substantif « alternance » a servi alternativement de slogan et de finalité politiques dans le pays. Sur le principe,…

L’exception négative togolaise (2_5) De la « démocratie coloniale » à la « dynastie démocratoriale » ?

      Ce deuxième compte rendu tiré de la conférence « L’exception négative togolaise : Comprendre et agir » propose une lecture historique des mutations du système politique togolais. À la veille des décolonisations en Afrique, l’État colonial tardif togolais a été le laboratoire d’une relative autonomie politique grâce à l’instauration d’un système partisan multipartite et d’un jeu […]

L’exception négative togolaise (1_5) De la « Musterkolonie» à la « Funeste Destinée » ?

  « L’exception négative togolaise : Comprendre et agir », tel était le thème de la conférence de présentation de l’essai d’intervention politique, Pour (vraiment) conclure la lutte (AGO, 2018), tenue le 16 novembre 2019 à Québec (Canada). Le syntagme « exceptionnalisme négatif » -tiré de l’ouvrage- avait alors été mobilisé et approfondi pour diagnostiquer le mal togolais, dresser l’autopsie…

Evènement

Amorcée le 5 octobre 1990 dans le sillage de la paristroika, la transition démocratique togolaise s’est depuis enlisée dans une impasse. La succession dynastique de 2005 a fait passer le pays du statut de curiosité à celui d’anomalie voire d’exception. Le Togo, dirigé de père en fils depuis 1967 par Eyadema puis Faure Gnassingbé, est…

2020. Comment gagner une élection perdue ?

« Dieu se rit de ceux qui maudissent les conséquences des causes qu’ils chérissent. » — Bossuet    Le déboussolement de l’insurrection légitime des Togolais de 2017-2018, depuis le dernier en date des dialogues intertogolais, plonge le pays dans un profond désarroi dont on mesure encore mal les conséquences. À six mois de la prochaine…

Intégrale de l’interview – NANA Fm – POUR (VRAIMENT) CONCLURE LA LUTTE

Dans cette interview accordée en mars 2009 à la station radio NANA Fm, Radjoul Mouhamadou livre un regard poignant sur la situation politique au Togo en s’appuyant sur les concepts forgés dans son éssai politique Pour (vraiment) conclure la lutte (AGO, 2018). L’essayiste plaide notamment pour une refonte organisationnelle post-C14 d’ici 2020 et appelle à…