L’alternance n’attendra pas indéfiniment…

pnt logo

“Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent” Victor Hugo


   Il est encore temps d’arrêter la mécanique du fiasco électoral. Le Togo mérite mieux que des conducteurs de corbillards acheminant l’alternance dans l’enfer des vœux pieux. À deux mois de l’échéance présidentielle, on ne dénombre que des candidats en trop, des candidats par ego, des candidats pour rien, des candidats pour rire, se battant pour être assis à la place du prochain « candidat malheureux » à la présidentielle. Il est à craindre que le pitoyable spectacle de cette foire d’empoigne de croque-morts qui croient encore réveiller le cadavre de l’alternance ne détourne les Togolais des urnes le 22 février prochain. Les révolutionnaires du clavier, les insurgés de WhatsApp et les émeutiers de salon ne sont guère meilleurs. Ces derniers ont fait déambuler le peuple dans la rue comme un serpent se mordant la queue, avant d’abandonner l’alternance au trottoir. En l’état actuel des choses, l’alternance par les urnes est quasi impossible et la révolution populaire hautement improbable. Cette situation inextricable peut être qualifiée de « double impasse » togolaise. Une fois ce diagnostic posé, tentons de dégager les voies de sortie d’une telle situation.

  Considérons, sous voile d’ignorance, que les présidentielles de 2020 réunissent toutes les conditions de transparence. Ceteris paribus, comment l’opposition togolaise pourrait-elle l’emporter ? À l’analyse du rapport de force politique, deux conditions nécessaires et suffisantes devraient suffire. Il faut, d’une part, une candidature forte ; et d’autre part, qu’elle recueille le soutien des forces politiques réellement significatives. Les électrons libres, les micro-candidats et les égo-candidats constitueront des masses négligeables, advenant que l’ANC de Jean-Pierre Fabre, le PNP de Tikpi Atchadam et le duo CAR/FDR de Yaovi Agboyibo et Dodji Apévon forment un front commun électoral. Quant aux modalités pratiques d’une telle stratégie, elles pourraient se décliner comme suit : que le PNP renonce à son anti-électoralisme, que l’ANC prenne l’initiative du rassemblement et que le binôme CAR/FDR joue vraiment le jeu de l’alliance. Le plus dur sera la désignation de la candidature forte commune ! Jean-Pierre Fabre tient la corde, considérant que le leader du PNP ne peut ni ne souhaite se présenter aux présidentielles de 2020 et que les leaders du CAR/FDR ne semblent pas vouloir en être. Seulement, la candidature de l’ex-chef de file de l’opposition ne fera (peut-être) pas l’unanimité auprès de ces potentiels alliés. Toutefois, ces quatre forces politiques ont plus intérêt à jouer collectif qu’à jouer à s’opposer les uns contre les autres. À défaut d’un programme commun, la durée de vie d’une telle alliance serait extrêmement limitée.

  À présent, déchirons le voile d’ignorance et considérons le fichier électoral truqué, la CENI asymétrique, l’armée partisane et la Cour constitutionnelle aux ordres. Dans un tel jeu électoral concurrentiel faussé, les oppositions togolaises auraient beaucoup moins intérêt à miser sur des stratégies non coopératives. La multiplication des candidatures génèrera l’éparpillement des voix et ne profitera qu’au régime de Faure Gnassingbé. L’anti-électoralisme de Tikpi Atchadam alimentera l’abstention différentielle au profit d’UNIR. La candidature de Jean-Pierre Fabre va probablement pâtir de la défection des électeurs du CAR de Yaovi Agboyibo. En bref, une opposition en miettes et désunie n’aurait aucune chance. La seule certitude, c’est que l’alternance ne saurait attendre indéfiniment.

  À deux mois de la présidentielle, l’engrenage électoral peut encore être brisé. Des choix courageux peuvent être pris. Ils doivent être pris dans l’intérêt de la lutte du peuple togolais pour une société plus juste et plus démocratique.

22 décembre 2019

CANADA

TELECHARGER – PNT – L’ALTERNANCE N’ATTENDRA PAS INDÉFINIMENT…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s